Je veux vous parler de l’importance de semer “le Bon”, ” la Bonté” au coeur du bébé en gestation dans le ventre de sa maman. Pourquoi ?

Voici une histoire riche d’un enseignement majeur pour la vie d’un Être Humain:

Une de mes grandes amie fait de l’accompagnement en fin de vie, me partage l’histoire d’un homme, un prisonnier qui avait commis plusieurs meurtres, et qui était aux soins palliatifs. Il était très difficile à accompagner car il était très désagréable, il repoussait tout le monde, même les bénévoles, il était agressif dans ses paroles et il était très rigide. Chaque personne qui l’accompagnait est parvenue à rester dans l’amour inconditionnel pour cet homme en lui offrant inlassablement de la bonté dans leurs gestes, leurs regards, leurs propos. Les accompagnants ne se décourageaient pas et maintenaient la compassion, la générosité car ils comprenaient les souffrances intérieures de cet homme et reconnaissaient que malgré les meurtres qu’il a commis, il restait un humain avec un coeur. Grâce à cela et avec le temps cet homme finit par s’adoucir et s’assouplir.

Peu de temps avant de mourrir, voici le témoignage qu’il a transmis : ” je ne savais pas que le Bon existait et je ne savais pas que je portais le bon et la bonté en moi”. Il n’en revenait pas de cette révélation, il avait du mal à croire qu’il a pu rester autant de temps sans savoir que dans la vie la Bonté existe!.

Et il a pu vivre son passage vers l’au delà dans la légèreté et la confiance de sa vraie nature universelle commune à tous les êtres humains.

Moi qui accompagne les naissances, vous imaginez à quel point je fût interpellée et touchée par cette histoire. Je lui ai répondu : “il serait très intéressant de connaître le contexte de sa vie gestationnelle, de sa naissance et de sa prime enfance pour comprendre pourquoi il n’a jamais pu contacter le Bon en lui”

Il n’a probablement pas pu recevoir assez de confirmation affective pour qu’il sente qu’il EST un Être BON dès le début de sa vie. Il a alors enregistré que la vie est une lutte perpétuelle et remplit de menaces contre lesquelles se battre. Il y a forte chance que sa mère à elle même pas reçu assez de reconnaissance et d’affection. Il est très difficile d’offrir ce que nous n’avons pas reçu!

Je suis si heureuse que l’Haptonomie périnatale existe, car son intention est “d’engrammer du bon” dans le coeur du Foetus en gestation.  Tous les soirs les futurs parents offrent à leur enfant à naître un moment de contact affectif grâce au toucher de la main du père sur le ventre de la mère afin de confirmer l’enfant dans son existence et ainsi il se sent reconnu dans son unicité. Le Bon est une base solide sur laquelle un être humain peut ériger son individualité propre dans la confiance de qui IL EST et oser être qui IL EST tout au long de sa vie.

Nous avons une responsabilité et nous pouvons collaborer à de grands changements.Comment ?

En considérant que chaque foetus,  bébé, puis jeune enfant est un Être entier, intègre, doué de sensibilité, d’intelligence cellulaire, et riche de trésors uniques. À chaque fois que nous rencontrons une femme enceinte envoyons lui un faisceau d’amour pour qu’elle sente la force, malgré les aléas de la vie, de porter dans la confiance son enfant. Et envoyons aussi un faisceau d’amour de notre coeur vers le coeur du bébé qu’elle porte, afin qu’il sente qu’il est bienvenue et qu’il a sa place dans ce monde, parmi nous.

Que notre regard vers une femme enceinte soit toujours remplit de reconnaissance de la Bonté que porte naturellement ce bébé en croissance dans le ventre de sa maman.

Dans l’émerveillement de la naissance, contribuons à créer un Nid’Amour pour une naissance harmonieuse!

Justine